Punky fidèle baromètre

Mon pote le punk fait des va et vient depuis plusieurs jour entre le bord de la fenêtre et le sapin d’en face,
hier matin les chevreuils étaient bien bas, hier midi j’ai croisé le renard en train de chasser c’est pourtant pas son heure.
à croire qu’il va se passer quelque chose à croire que ce sol gelé depuis plusieurs jours…

Cette nuit le brouillard se déposait en paillette sur tous ce qu’il touchait et ce matin
c’était blanc on aurait presque pu y croire…

Et si il suffisait que j’en parle pour q’elle ne vienne pas ?

Impossible, ce calme troublant ne peut pas durer.

Allez quoi, tous le monde est prêt, on l’a tous sentit, ça flotte dans l’air à porté de narine, je ne peux plus attendre.

Mettez moi les dernières feuilles au sol et repeignez moi ce paysage en blanc, que dans la bise fraîche s’invitent les flocons,
que dans un froid cinglant les branches s’alourdissent à n’en plus pouvoir, que les routes deviennent impraticables,
que chacun s’enferme chez soit en déplorant le temps qu’il fait, alors que moi je serai là dans la tourmente à me faire
fouetter de bonheur par ces plumes froides tombées du ciel avant que ne règne enfin un calme troublant.

Il va neiger c’est mon petit pote le punk qui me l’a dit.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Punky fidèle baromètre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s