kodak junior six -20

Il s’agit d’un appareil à soufflet équipé d’une focale de 100 mm fabriqué entre 1935 et 1937.

ouvertures possibles :  6.3,  8 , 11, 16, 22, 32

obturateur : 25, 50 , 100, B et T

la mise au point se fait en évaluant la distance avec le sujet par une bague gradué de 0.5 à 30 mètres.

la visé qui se fait par une loupe  minuscule est assez aléatoire, mais le rendu du négatif est vraiment splendide rien que par sa taille : 6 cm par 9 cm c’est déjà presque une photo ça permet de bons agrandissements !

il n’y a bien sur pas de pile et encore moins de cellule, je me base sur mon expérience aidé de la bonne vielle règle 100 iso = 1/100 > f 16 pour grand soleil f 8 à l’ombre…

l’appareil fonctionne avec des bobine de 620 ce format là n’est pas facile à trouver mais mis à part le diamètre c’est le même format que les films 120 qui se trouvent plus facilement.

il faut par contre dans le noir complet, dérouler puis ré enrouler le film sur un l’axe 620 d’origine.


ne pas oublier de rembobiner le film sinon y’a surimpression !!!

le test a été fait avec un film réversible (diapositive) fuji provia 100f périmé depuis juillet 2009 et tout a parfaitement bien fonctionné.
Y’a plus qu’a faire mumuse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s